Catégories
Société Tests

Le phénomène quantique

Le phénomène quantique – AC5


L’intelligence du calcul ou l’art de résoudre des problèmes


Robert SIMONNET
– 

La « physique quantique » est une théorie physique par laquelle l’esprit influence la matière qui est faite d’électrons. Tout ce qui entoure  les individus est en fait constitué d’électrons qui sont à l’arrêt. C’est une sorte d’énergie ralentie qui donne l’impression qu’il s’agit d’une masse inerte.
Par contre « l’esprit quantique »  est une hypothèse qui suggère que des phénomènes quantiques, tels l’intrication et la superposition d’états, sont impliqués dans le fonctionnement du cerveau et en particulier, dans l’émergence de la conscience.
La puissance du calcul quantique devrait permettre un jour de résoudre des problèmes encore insolubles aujourd’hui . Certains chercheurs pensent que le quantique accélérera de façon exponentielle les capacités de calcul, tout en réduisant énormément les ressources énergétiques dépensées pour ces calculs.
Afin d’accéder à une vue d’ensemble, il semble qu’aujourd’hui les possibilités de la physique quantique pour résoudre la loi de Moore qui implique que les ordinateurs deviennent au fil du temps plus petits, plus rapides et moins chers, à mesure que les transistors sur circuits intégrés deviennent plus efficaces sont urgentes.
SI, il y a quelques années le quantique qui ne servait à rien, il laissait malgré tout à certains intellectuels la possibilité de réfléchir que dans un avenir relativement peu éloigné les limites de la puissance de calcul classique seraient atteintes et qu’il fallait augmenter la puissance de calcul sachant qu’elle nécessiterait beaucoup d’énergie. Il fallait donc trouver une alternative et le processeur quantique en était une.
L’innovation vient du croisement de plusieurs disciplines qui doivent faire partie de l’écosystème du quantique comme par exemple la recherche en physique fondamentale et celui de la microélectronique pour les faire avancer dans la même direction, celle de la création de processeurs quantiques.
Beaucoup de chercheurs pensent que le quantique accélérera de façon exponentielle les capacités de calcul tout en réduisant énormément les ressources énergétique dépensées pour ces calculs et que grâce au quantique il sera possible de résoudre de nombreux problèmes sociétaux comme par exemple la création de médicaments innovants.


Faire partie aujourd’hui des intellectuels d’un pays qui accédera au sommet de la révolution quantique doit être le but de toutes sociétés technologiquement compétentes.

Dans la course mondiale à la puissance de calcul de haute performance, ATOS est le seul constructeur européen. Il reste encore loin derrière ses concurrents américains, chinois et japonais . Ces supers machines, capables d’effectuer des millions de milliards de calculs complexes par seconde, sont essentielles pour effectuer des modélisations dans la recherche médicale, dans le nucléaire civil et militaire, dans la défense et la cybersécurité, les prévisions météo et l’intelligence artificielle. C’est une clé de la souveraineté scientifique et économique au XXIe siècle.