Catégories
Société Tests

Renouer avec une Formation Scientifique

pour arrêter le Déclin de la RECHERCHE FRANÇAISE

Des millions de jeunes adolescents et adultes à la dérive en France


Robert SIMONNET – Yves de FRANCE

De nombreux jeunes sont à la dérive en France. Cette réalité humaine augure mal de l’avenir de la France en tant que nation libre et souveraine, base solide de la démocratie, après une longue période de paix.


Tout indique que la culture scientifique et mathématiques et en sciences a connu une baisse de niveau en France. Cette baisse de niveau est aussi grave que celui de l’illettrisme. Il est reconnu aussi que la recherche est une priorité, c’est la source de développement pour la France, et si la culture mathématique n’est guère rutilante,  elle est due à des causes variées qui ont sans nul doute un facteur commun, celui du déclin de l’esprit rationnel et positif, donc de la méthode scientifique. Ce déclin s’est aggravé ces dernières années, en partie faute d’un soutient de l’État, mais aussi en raison de choix inappropriés dans l’organisation de la recherche.


Cette crise a plusieurs origines qui sont irréfutables et peuvent être observés avec attention. Ce sont, entre autres 


_ la réussite scolaire et universitaire des filles, qui, à situation comparable, surclassent partout les garçons.


_ Une déliquescence des domaines traditionnels masculins comme l’artisanat, l’industrie, l’agriculture et le militaire, sans compter l’abandon des activités productives transférées à l’étranger.


_ Enfin la désintégration de la famille comme structure de protection, de transmission culturelle, d’amour et de responsabilisation.


_ Mais il faut aussi considérer que la crise du Covid-19 a aggravé ces maux, comme par exemple la dépendance éducative alors que ces jeunes n’avaient jamais connus de risques aussi graves, qui est celui d’un possible décès par contagion.


Certains rétorquerons que les grandes écoles sont peuplées de garçons brillants, que chaque personne connaît un jeune ingénieur ou un financier junior plein d’avenir, un jeune financier prometteur, un ambitieux médecin, ou encore un énarque qui ira loin. Mais ce sont des arbres qui cachent la forêt, la disqualification et la mise à l’écart de million de jeunes hommes dans notre société, alors que les générations moins nombreuses révèlent que les jeunes hommes blancs des classes populaires sont, par leur éloignement culturel et géographique, exclus des études supérieures. La France accepte 6 millions d’inactifs ; chômeurs et 2 millions d’allocataires du RSA, qui ne sont ni à l’université, ni exerçant un travail, ni en stage. Il y a déjà plusieurs années que la désincitation sociale et médiatique au travail manuel décourage des milliers d’actifs potentiels.


La crise liée à la pandémie a mis en évidence les faiblesses de la cherche et de l’innovation, il est donc nécessaire de mettre en place des actions d’envergure pour arrêter le déclin de la recherche française, alors que les technologies basées sur l’intelligence artificielle commencent, dans tous les domaines, à apparaître, et que le besoin de l’intelligence humaine pour réaliser les mises au point devrait aboutir à des formations hautement qualifiée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.